Le Royaume du Maroc et «la Junta de Andalucía» l’Administration du Gouvernement Régional de l’Andalousie ont décidé en 1998 de créer un forum qui, basé sur les principes de la paix, le dialogue et la tolérance, favoriserait la rencontre entre les peuples et les cultures de la Méditerranée. À cette initiative s’adhère plus tard, le Centre Peres pour la Paix, l’Autorité Nationale Palestinienne et d’autres personnes et institutions engagées avec le dialogue et la paix.

De cette façon, le 8 mars 1999 la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée a été constituée dans la ville de Séville. Les caractéristiques singulières, voire même exceptionnelles de cette fondation la convertissent en une référence de la tolérance et du progrès. Il existe très peu de fondations dans le monde avec une présence plurinationale si représentative et équilibrée entre ses membres, une relation particulière avec le domaine méditerranéen et une vocation d’ouverture sur les pays riverains.

L’esprit de cette fondation représente aussi le reflet de la Conférence Euro-méditerranéenne de Barcelone, tenue en novembre 1995 et qui proposait un nouvel horizon pour l’ensemble du bassin méditerranéen avec: l’établissement d’une zone de paix, de stabilité et du progrès dans les deux rives d’une mer qui fut le berceau des civilisations.

La coopération dans la Méditerranée a aujourd’hui plus d’importance que jamais et par conséquent, la croissante coopération Andalousie – Maroc constitue un des principaux axes d’action de la fondation. L’autre domaine prioritaire est évidement le Moyen Orient. Depuis sa constitution et durant son existence, la fondation est devenue un instrument privilégié de dialogue et de contact capable de réunir les préoccupations de la société sur le présent et le futur de cette zone conflictuelle. Finalement, l’Union Européenne représente le troisième pôle sur lequel la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée développe son action. Une relation privilégiée avec l’UE et les Pays Tiers de la Méditerranée nous permettent de devenir un instrument d’application de politiques et d’exécution de projets dans le domaine de la coopération méditerranéenne.

Promouvoir le dialogue, la paix et la tolérance entre les peuples et les cultures de la Méditerranée est alors, le principe fondamental qui guide les activités de cette Fondation. Nous entendons que la culture est le meilleur catalyseur pour le dialogue dans un contexte politique complexe. Dans une époque où la confrontation et l’exacerbation des particularismes provoquent des conflits et des situations d’exclusion et de marginalisation, la Fondation  des Trois Cultures de la Méditerranée a assumé l’engagement de promouvoir la coexistence entre les cultures et les religions à travers la connaissance mutuelle et l’échange d’idées et d’expériences développant un rapprochement entre les peuples de la Méditerranée.


Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies